samedi 25 mars 2017

Saint Guilhem le Désert

Saint Guilhem le Désert

Saint-Guilhem-le-DesertEntre des falaises vertigineuses, s’étirant le long de ruelles sinueuses, Saint-Guilhem-le-Désert s’est développé autour de l’Abbaye de Gellone, à une poignée de kilomètres du Pont du Diable, tous deux inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO au titre des Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle.
Les monts de Saint-Guilhem ainsi que le Pont du Diable, sont appréciés des randonneurs et permettent de découvrir de magnifiques panoramas ainsi que des espèces botaniques rares.

Au nord-ouest de Montpellier, Saint-Guilhem-le-Désert s’est développé dans le val de Gellone, à proximité du fleuve Hérault.

Entre les falaises vertigineuses, couvertes de thym, de chêne et de pin, le village étire ses maisons le long de ruelles sinueuses. Arcatures, linteaux, fenêtres géminées agrémentent les façades.

La renommée du ‘Grand Site de France® Saint-Guilhem-le-Désert –
Gorges de l’Hérault’’ est due notamment à l’Abbaye de Gellone, fondée par Guilhem, cousin de Charlemagne.
Célébré par les troubadours durant le Moyen-âge, Guilhem s’illustre dans des campagnes militaires contre les Sarrasins. Héros de la prise de Barcelone en 803, il préfère déposer les armes pour devenir moine. En 804, guidé par Saint-Benoît d’Aniane, il fonde un monastère, dans la solitude du Val de Gellone.
Dès le Xe siècle, Guilhem est devenu Saint-Guilhem et le rayonnement spirituel de Gellone s’affirme. Le monastère devient une halte privilégiée sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Au début du XIe siècle, la reconstruction de l’Abbaye est entreprise. Elle symbolise le Premier Art Roman Languedocien. Elle est inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, au titre des Chemins de Saint-Jacques de Compostelle, comme le Pont du Diable tout proche. Celui-ci est considéré comme l’un des plus vieux ponts médiévaux de France. Sa situation géographique le place à l’extrême sud des gorges de l’Hérault, précisément à la brusque transition entre plaine languedocienne et gorges de l’Hérault.

Les gorges de l’Hérault offrent de spectaculaires paysages rocheux escarpés et encaissés. Pouvant atteindre 200 à 300 mètres de profondeur, elles accueillent une flore et une faune spécifiquement méditerranéenne.
Dès le retour des beaux jours, les parcourir en canoë-kayak est un véritable délice.
Quant aux monts de Saint-Guilhem qui les surplombent, ils sont appréciés des randonneurs. Au départ de la place du village, de nombreuses balades permettent de découvrir de magnifiques panoramas et des espèces botaniques rares, dont le pin de Salzman.

Pour toutes ces raisons et bien plus encore, le site ‘Saint-Guilhem-le-Désert – Gorges de l’Hérault’ a été labellisé Grand Site de France®. En 2012, il a été élu 2ème village préféré des Français.

 

Source : http://www.herault-tourisme.com

Articles similaires